Nouveau Développement
Et Associés

Territoires

CONSEIL

Pendant ces 21 dernières années, j’ai avec mon équipe, mis en place des dispositifs destinés à redynamiser les bassins d’emploi en récession et souffrant de traumatismes économiques et sociaux particulièrement violents, notamment le bassin de LACQ (64) et de Fumel (47)

  • Dans le Fumelois, il s’est agi d’animer, pendant 6 ans, temps de son existence, le dispositif RE.L.A.I. (Réseau Local d’Appuie à l’Installation), label dont nous étions les seuls à disposer, avec les deux Chambres Consulaires. Puis, nous avons monté un incubateur sous la responsabilité d’une Collectivité territoriale.
  • Sur le territoire de la Communauté de Communes de Lacq, nous avons été chargés d’accompagner le redéploiement d’une importante entreprise qui y était implantée, ainsi qu’aux réunions avec les acteurs impliqués dans la restructuration.

Il nous a été donné, à ce propos, d’aider à se repositionner des personnes licenciées économiques, venant de plusieurs autres entreprises du secteur.

  • Dans le sud des Landes, nous avons pris en charge des dizaines de personnes licenciées économiques, pendant que sur le Bassin d’Emplois voisin, le Pays Basque, nous avons bénéficié du label RE.L.A.I., pendant les 6 années de son existence, qui nous a permis d’être associer à un vaste mouvement de création d’activités économiques.
  • Sur la rive droite de la Communauté Urbaine de Bordeaux, nous avons, à côté, des deux chambres consulaires, et, d’un centre de formation au tourisme et hôtellerie, pendant les 6 années de son existence, obtenu de label RE.L.A.I. Il nous a aidés à accompagner la création et la transmission de plusieurs centaines d’entreprises. Nous avons eu la satisfaction de se voir confier par l’Etat et la Région d’Aquitaine, la mission de participer à la reconversion des conchyliculteurs (en souffrance) sur le Bassin d’Arcachon.

Sous ma responsabilité d’A.M.O. (Assistant à Maître d’Ouvrage) des « Hauts de Garonne (Agence de développement économique de la Rive Droite), et avec la participation de deux autres cabinets, une action de 18 mois, visant à sensibiliser les entreprises de ce territoire, au travers de l’outil G.P.E.C. (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) que nous maîtrisons.

Dans toutes ces actions, j’ai eu, avec mes collègues ou collaborateurs le souci de nous inscrire dans la politique de développement conduite par les Elus. J’ai veillé, aussi, à ne pas nous substituer aux acteurs locaux, mais à les compléter.

Il nous a été donné de pratiquer des approches, tantôt endogènes, tantôt exogènes, tantôt facilitant le développement à partir des richesses locales, tantôt en allant chercher des savoirs-faire manquants dans les régions où les capacités de mobilité existaient.

Ces approches demandent des expertises particulières, car elles touchent à toutes les fonctions de l’entreprises, ainsi qu’aux techniques du développement territorial.

EXEMPLE D’INTERVENTIONS EN FORMATION

  • Ingénierie de Projets Territoriaux, de la conception à la conduite de dispositifs.
  • Les approches endogènes et exogènes du développement territorial.
  • Comment monter un B.R.A. (Bureau de Recherche et d’Accueil).
  • La G.P.E.C., utilisée comme outil de convergence de l’économique et du social, à la disposition du Développement Territorial.

© Copyright – Nouveau Développement & Associés – 2019